40 Days and 40 Nights

Obsédé par son ex, Matt (Josh Hartnett), un concepteur Web dans la vingtaine, multiplie les aventures d'une nuit. Petit problème : traumatisé de sa séparation, à chaque fois qu'il est dans les d'une femme il fait une crise d'angoisse et voit en hallucination un profond trou noir prÍt à l'engloutir (pas subtil, je sais). En parlant à son frère, qui va bientOt devenir prÍtre catholique, il décide subitement d'abandonner toute activité sexuelle pour le CarÍme, dans l'espoir d'oublier son chagrin et de guérir son pauvre esprit troublé. S'ensuit une série de mésaventures oU tout semble conspirer pour lui faire rompre son vu, de ses amis qui parient contre lui à la jeune et séduisante Shannyn Sossamon qu'il rencontre à la buanderie du coin. Succombera-t-il? Bah, peu importe, o­n multiplie les blagues crues et les gros plans sur d'innombrables femmes à divers stades de déshabillement. Quelques jeux de mots sont assez amusant ici et là, je dois l'avouer, et certaines scènes sont franchement comiques (quand Matt, venant tout juste de décider de son sacrifice, est tout heureux de sa décision et voit le monde en rose… et en toutes les couleurs de l'arc-en-ciel, par exemple) mais en général ce film ne semble viser qu'un public masculin ou à la recherche de divertissement très léger. 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*