Aerosmith

Quelques jours avant l'intronisation d'Aerosmith au "Rock & Roll Hall of Fame" le 19 mars prochain, Colombia Records lance Just Push Play, le dernier album de ce groupe à la solide renommée. En tant que fan invétérée d'Aerosmith, j'attendais impatiemment cet album, leur premier à être enregistré en studio depuis Nine Lives, leur succès monstre plusieurs fois platine de 1997. Dès les premières mesures, la fabuleuse voix rauque de Steven Tyler et l'accompagnement impeccable de ses musiciens chevronnés m'ont conquise. Plus "pop" qu'un Pump ou qu'un Get a Grip, peut-être, cet album se distingue cependant par un son moderne et par la qualité caractéristique de ses paroles (inclues dans le livret du DC), abordant de façon énergique des thèmes branchés et mariant allègrement allusions sensuelles et métaphores sur la culture populaire. Le succès d'Aerosmith repose en grande partie sur une équipe talentueuse composée des mêmes membres depuis leur premier album en 1973, ainsi que sur la voix captivante de Tyler et que sur les paroles percutantes de leurs chansons, reflétant des sujets actuels et rejoignant un public diversifié sans cesse croissant. L'Aerosmith de 2001 est différent de l'Aerosmith des premiers albums, mais leur style unique et mordant est immédiatement reconnaissable, au grand plaisir de leurs fans.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*