I am Sam

Sam (Sean Penn), un homme au quotient intellectuel équivalent à celui d'un enfant de sept ans, élève seul la petite fille qu'il a eue d'une itinérante qu'il a hébergée quelque temps. Alors que Lucy (Dakota Fanning) grandit, elle dépasse son père intellectuellement et commence à comprendre qu'il est différent. Les services sociaux o­nt vent de la situation et s'ensuit une bataille juridique pour la garde de Lucy. Qu'est-ce qui est nécessaire au sain développement d'un enfant? L'amour? L'intelligence ou la situation financière du ou des parents?… Ce film aborde le sujet de la déficience intellectuelle et la portée de celle-ci sur le rôle de parent, mais en fait il se concentre surtout sur la famille et sur ses différents visages. I am Sam nous présente divers types de familles, chacune avec ses points forts et ses problèmes, et semble dire qu'il n'y a pas de norme absolue et que chaque situation doit être évaluée et appréciée individuellement. Un message constant est l'importance de développer un réseau d'entraide pour élever des enfants (amis, parenté, services communautaires, voisins), voire même pour vivre pleinement en tant qu'individu. Malgré quelques longueurs, le message d'amour véhiculé par I am Sam et le jeu excellent de Sean Penn, de Michelle Pfeiffer et de l'émouvante petite Dakota Fanning en font un très bon film.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*