Lionel Richie

Le nouvel album de Lionel Richie constitue déjà sa neuvième initiative solo. Cette fois-ci, il a eu recours à plusieurs grands producteurs contemporains comme Brian Rawling ou Rodney Jerkins. Parmi ses collaborateurs, Richie peut être fier d'avoir le lauréat du « Grammy Award » du meilleur producteur de l'année : Walter Afanasieff. Le résultat de cette prestigieuse réunion est un mélange exquis de classique et de moderne. Le premier morceau « Angel » crée dès le début une atmosphère passionnée d'intimité, sentiment qui est récurrent chez le chanteur. Voulant rester dans la vague de la modernité, il incorpore dans ses mélodies quelques incontournables rythmes salsa et flamenco. Ainsi, rien d'étonnant  si ce n'est que l'album s'est déjà vendu à plus de 500 000 exemplaires en Europe (où il a été mis sur le marché l'automne dernier). Bien que les amateurs nord-américains de Richie aient dû patienter plus longtemps, ils peuvent se délecter de la chanson exclusive « I Forgot » qu'on retrouve uniquement sur les éditions canadienne et française. Comme le dit l'interprète lui-même, « j'ai essayé de trouver le juste équilibre entre le connu et le nouveau ». Vu le succès immédiat de sa plus récente uvre, o­n peut dire qu'il a réussi.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*