Lord of the Rings: The Fellowship of the Ring

Ce premier volet de la trilogie de Lord of the Rings est absolument magnifique, et rend hommage à l'uvre de Tolkien de façon grandiose. Tant les costumes, les maquillages, les effets spéciaux et les décors à couper le souffle sont incroyablement bien faits. Le casting est irréprochable, Elijah Wood (Frodo), Jan McKellen (Gandalf) et Viggo Mortensen (Aragorn) se démarquent particulièrement. Christopher Lee fait aussi un Saruman très convaincant. Les cités ancestrales décrites dans le livre sont recréées avec un soin méticuleux et les scènes fantastiques (la vision du monde des ombres, quand Frodo met l'Anneau, l'Oeil de Sauron, etc.) sont saisissantes. Ce film raconte les débuts de la saga des Anneaux et la quête héroïque d'une Confrérie réunissant Hommes, Hobbits, Nains et Elfes. Dans les temps anciens, des Anneaux de pouvoir o­nt été donnés aux rois des races de la Terre du Milieu, mais Sauron, maître de Mordor, les a dupés en créant un anneau qui les contrôlerait tous. Une guerre acharnée a suivi entre les forces du Bien et du Mal, et l'on croyait Sauron détruit, mais son essence a survécu dans son Anneau, qui pourrait maintenant lui rendre le pouvoir absolu. La Confrérie doit faire face à des périls innombrables pour tenter de détruire l'Anneau et ainsi sauver la Terre du Milieu. Excellent film, que je ne saurais assez recommander aux amateurs du genre (sauf pour les enfants, car les scènes de batailles pourraient les effrayer).

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*