Sophie B. Hawkins

En 1992, le premier album de Sophie B. HawkinsTongues And Tails s'est vite élevé dans les sphères glorieuses du « Top 5 » aux États-Unis et a été certifié « or » la même année. Il lui a également valu une nomination aux Grammy Awards pour le meilleur nouvel artiste. Le vidéo accompagnant l'extrait « Damn I Wish I Was Your Lover » (qui reflète à merveille l'unique pouvoir artistique de Hawkins) a même été interdit par la très conservatrice MTV. La composition « As I Lay Me Down » de son second album Whaler a établi un nouveau record dans l'histoire de Billboard, en demeurant soixante-sept semaines dans le décompte des dix meilleurs chansons dans la catégorie Adulte-contemporain. En 2001, en plus d'écrire, de chanter, de jouer plusieurs instruments (dont le piano, la guitare, le banjo, l'udu, le djembe, le vibraphone, les marimbas et la batterie), Sophie B. Hawkins vient de produire son excellent troisième album Timbre. Avec l'émotion pure au cur de chaque morceau, elle pourrait bien devenir une future Sarah McLaughlin. L'artiste commente : « Chacun a sa manière d'être dans le monde d'aujourd'hui; ma façon est d'être vraie ».

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*