Storytelling

Comportant deux parties que le réalisateur dit ne pas être liés, soit ´Fiction' et ´Non Fiction', ce film explore les thèmes du racisme, du sexe, de la célébrité et de l'exploitation. ´Fiction' ' nous présente des étudiants d'un cours de rédaction d'une université de second niveau, et les tensions entre le sexe, le pouvoir, la rectitude politique et l'écriture qui marquent leurs relations entre eux et avec leur professeur (Robert Wisdom), un lauréat du prix Pulitzer amer de son poste sans prestige. Dans ´Non Fiction ', un raté (Paul Giamatti) essaie d'atteindre la célébrité en tournant un documentaire sur les adolescents dans leur processus d'application des universités. Un peu par hasard, il décide de ne filmer qu'un seul jeune (Mark Webber), son école, avec sa famille, etc. La famille de ce dernier, juive et aisée, le pousse poursuivre ses études meme s'il n'a aucune motivation (hors un désir flou de devenir un animateur de la télé). Comme le documentaire progresse, Giamatti passe de pauvre maladroit que l'on est tenté de prendre en pitié un homme de plus en plus avide de célébrité, exploitant les malheurs et les faiblesses de la famille (fort détestable, d'ailleurs) pour réaliser un documentaire mordant que les intellectuels de New York louangeront. Storytelling est un film incisif, cynique, mais manquant cependant d'originalité (´les banlieusards aisés sont perclus de préjugés, les médias sont exploiteurs ', rien de neuf ici…).

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*