The Crossing

La plupart des musiciens qui o­nt connu la célébrité pendant plus de cinquante ans se contenteraient de répéter leurs succès éprouvés auprès de l'audience. Cependant, celui qui écoute Brubeck en personne est toujours voué à découvrir quelque chose de nouveau. Que ce soit en voyage, à la maison, au parc ou sur la rue, le pianiste n'hésite à pas transcrire ses idées tout de suite, dès que l'inspiration lui vient. Cette spontanéité se reflète également dans ses compositions innovatrices et originales. Au cours de sa longue carrière, la musique de Brubeck a servi d'illustration à ses voyages, ses expériences et à cette ouverture d'esprit qu'il a montrée à l'égard de ce qu'il a rencontré. Le titre The Crossing est justement une métaphore pour l'influence de différentes cultures sur la vie de l'artiste, aussi bien que sur le jazz lui-même. Cela peut traduire également l'impact du jazz sur d'autres types de musique, de façon à ce qu'il y ait un éternel échange et enchevêtrement. Même si Brubeck ne dédaigne pas une sérieuse étude des autres cultures, il est plutôt enclin à filtrer ce qu'il a appris à travers son prisme personnel, créant ainsi une musique mondiale qui possède quand même une touche très personnelle.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*