Soraya Benitez

On l'avait déjà appréciée en première partie de plusieurs spectacles de Richard Desjardins et elle avait partagé la vedette avec des artistes tels que Marie Michelle Desrosiers, Sylvie Legault, Danielle Oddera , Sylvie Tremblay et Luc de la Rochelière. En nous offrant une prestation pleine d'émotion, au Café Campus, Soraya Benitez a prouvé qu'elle était capable d'occuper la scène à elle seule et de ravir son public. Avec sa voix chaude et puissante, la chanteuse vénézuélienne nous a transporté avec intensité aux confins de l'amour. Passionnée et sensible, telle est Soraya. Auteure-compositeure et interprète, elle est aussi une femme engagée : les bénéfices du spectacle o­nt été versés à ´ Cran des Femmes ', un organisme à but non-lucratif oeuvrant ; la prévention de la violence envers les femmes. 

Soraya Benitez a fait partie de plusieurs formations importantes dans son pays avant de s'installer au Québec, en 1997. Elle s'est produite quelques temps dans les couloirs du métro avant que Radio-Canada, Musique Multi-Montréal et Télé-Québec ne lui permettent de lancer une carrière à sa mesure. Pour son spectacle, l'artiste s'est entourée de huit musiciens de talent, soudés par une belle complicité : à la direction musicale et au piano, Victor Simon, à la contrebasse, Christophe Papadimitriou, au saxophone et à la flûte, Richard Lalonde, au violon Mélanie Vaugeois, aux percussions, Renato Pavez, et aux voix, Pablo Benitez et Caroline Harvey complètent le groupe. Soraya nous a interprété plusieurs chansons de son premier album : ´ Con Horizontes de seda ', ´ Mujer ' (morceau-titre de l'album), ´ Fission ', ´Silenciosamente ', ´ Tiens-moi ' , ´ Cuando amamos ', ´ Soy vieja guerra ', ´ Salut Montréal '(en hommage à sa terre d'accueil), ' Soy la misma que ayer ', ´ Les Feuilles mortes ' ´ Mi amigo es ', et aussi quelques morceaux inédits et de grands classiques dont ´ Gracias a la vida ' et ´ Te doy una cancion ' (magnifique duo avec Caroline Harvey), de l'artiste cubain Sylvio Rodriguez. Ces chansons, présentées essentiellement en espagnol, font vibrer toutes les âmes sensibles à la poésie. Il en résulte un spectacle mélancolique qui marie chaleureusement le rythme et la douceur. 

Présentement en nomination pour le gala des MIMI 2002, Soraya se produira au Spectrum, le 10 mai prochain, dans le cadre du Festival de Jazz de Montréal. En tant qu'artiste locale, elle y fera la première partie du spectacle de Susana Baca. Un concert à ne pas manquer!

Leave a Reply

Your email address will not be published.

*